29-10-2021

Disponible chez Ameco : de la viande bovine de pâturage et « à double usage »


Chaque année, entre 20 et 30 % des vaches laitières néerlandaises sont retirées de la filière de production du lait. Ces vaches ont ainsi un « double usage », à savoir la production de lait et celle de viande. Si Ameco transforme déjà ces animaux depuis des années, de récentes modifications du processus de production et du système de garantie de la qualité nous permettent désormais aussi d'offrir la garantie « bovin de pâturage ».

Cela signifie que dans l'élevage laitier dont ils proviennent, ces animaux ont eu accès à des pâturages au minimum 120 jours par an et 6 heures par jour. En plus du prix du marché habituel, les éleveurs laitiers reçoivent un supplément de 10 centimes d'euro au kilo.

Jan van Westreenen (directeur d'Ameco) considère que le bovin de pâturage représente une valeur ajoutée pour l'agriculteur comme pour le client : « Nous avons constaté que nos acheteurs attachent de l'importance au bien-être des animaux, non seulement sur nos sites de production, mais aussi dans les étapes qui précèdent. Nos acheteurs veulent une viande de qualité ayant une origine claire. Nous sommes désormais en mesure de leur fournir de la viande certifiée « bovin de pâturage » issue de vaches néerlandaises élevées dans les prés des Pays-Bas et pour lesquelles les éleveurs laitiers reçoivent un supplément. C'est donc un avantage pour nos clients, mais aussi pour les éleveurs laitiers qui nous fournissent. » Il ajoute : « Ameco contribue ainsi à la disponibilité de la viande bovine de pâturage néerlandaise sur le marché, ce qui lui permet par la même occasion de stimuler l'existence de chaînes de distribution plus courtes. »
 



  • Le site utilise les cookies
  • Masquer cette notification